à voir au théâtre du chêne noir à 14h30

La Maison du loup

Après le succès de « La Machine de Turing » (4 Molières 2019),
la nouvelle collaboration de Benoit Solès et Tristan Petitgirard,
sur les pas de Jack London

Voir la bande-annonce

Résumé

Été 1913. Depuis sa libération, Ed Morrell se bat pour que son ami, Jacob Heimer, échappe à la peine de mort.
Frappée par ce combat, Charmian, épouse du célèbre écrivain Jack London, invite Ed dans leur vaste propriété « La Maison du loup ».
Son objectif est de provoquer chez Jack, en perte d’inspiration, une sorte d’étincelle.
Ed parviendra-t-il à sauver Jacob… ? Jack London écrira-t-il un nouveau roman… ?

Distribution

Auteur Benoit Solès
Metteur en scène Tristan Petitgirard
Distribution Benoit Solès, Amaury de Crayencour et Anne Plantey
Scénographie Juliette Azzopardi – Illustrations Riff Reb’s – Animation Mathias Delfau – Musique Romain Trouillet – Costumes Virginie H. – Création lumières Denis Schlepp – Assistante mise en scène Léa Pheulpin

Production

Producteur exécutif Atelier Théâtre Actuel
Co-producteurs Morcom Prod, Théâtre Rive Gauche, Fiva Productions, Label Compagnie
En coréalisation avec le Théâtre du Chêne Noir
Avec le soutien des villes de Villeneuve-le-Roi, Rueil-Malmaison et Montigny-lès-Cormeilles

Photos © Fabienne Rappeneau

Où le voir ?

Théâtre du Chêne Noir
Du 7 au 31 juillet à 14h30
Durée 1h40
Tarif plein 22 € / Tarif Off 15 € / Tarif réduit 15 € 
Relâches les 12, 19 et 26 juillet

Je prends ma place

La presse en parle

Figaro
Coup de cœur. Fort bien écrit, fort bien joué. Captivant.

Le Dauphiné Vaucluse
Servie par trois comédiens de talent et une mise en scène impeccable, La Maison du loup est un pur moment de bonheur théâtral.

France Info : Culture
Benoit Solès séduit les festivaliers avec ce face-à-face tendu comme un arc.

Le Parisien
Reformant l’équipe gagnante de « Turing », Benoit Solès, dans une mise en scène élégante de Tristan Petitgirard, partage de nouveau l’affiche avec Amaury de Crayencour, idéal et impressionnant en London bourru et alcoolique.
Lui, endosse le rôle tout en intériorité d’Ed, s’offrant un morceau de bravoure saisissant. Il réussit de nouveau à nous embarquer loin.

Contact de diffusion

(pour les professionnels uniquement) Amélie Bonneaux
a.bonneaux@atelier-theatre-actuel.com